Exécution barbare d’Hervé GOURDEL -

Communiqué de la F.N.D.I.R. et de l’U.N.A.D.I.F.
vendredi 26 septembre 2014
par  Mireille Legrand

Les deux Associations nationales, nous ont demandé de publier ce communiqué au niveau de nos A.D.I.F.départementales.

Communiqué de la FNDIR (Fédération Nationale des Déportés Internés Résistants) et de l’UNADIF (Union Nationale des Associations de Déportés Internés Familles de Disparus) :

 

Les déportés, internés pour faits de résistance, leurs descendants, sont horrifiés par l’exécution barbare de Monsieur Hervé GOURDEL, mort lâchement assassiné parce qu’il était de nationalité française, après celle des otages alliés.

Ils ne peuvent s’empêcher de se remémorer les heures les plus sombres de notre Histoire, marquées par la barbarie nazie à laquelle les manifestations actuelles de terrorisme n’ont rien à envier dans l’escalade de l’horreur.

Les associations UNADIF et FNDIR approuvent les dirigeants de notre Nation à faire preuve de la fermeté la plus absolue pour combattre et anéantir la « bête immonde » qui resurgit pour menacer et massacrer des citoyens innocents.

Elles présentent leurs condoléances les plus émues à la famille qui doit surmonter la terrible épreuve de cette cruelle séparation, et s’unissent de cœur avec toutes celles et tous ceux qui éprouvent la même émotion aujourd’hui.

A Paris, le 26 septembre 2014

François PERROT, Président de la FNDIR

Jean-Marie MULLER, Président de l’UNADIF

Et tous les membres du Bureau national