ADIF Aisne

Jean-Jacques BEHAGUE Déporté-Résistant est décédé

le 10avril 2017

Jean-Jacques BEHAGUE est décédé le 10 avril 2017 dans sa 94ème année à Houppeville (76)

 

Jean-Jacques Béhague, Déporté-Résistant Issu d’un modeste milieu ouvrier, « gamin du familo », personne de caractère forgé dès l’enfance par la discipline Godin de Guise (02), il a très tôt été lucide du monde qui l’entourait.

Après des études très prometteuses, il rentre à l’école normale ; ce parcours sera interrompu par la guerre. Conséquence de l’esprit militaire de son père entré en résistance, il décide de s’engager à l’âge de 20 ans.

Lors de la cérémonie religieuse du 21 avril 2017, Mireille Legrand, Présidente Honoraire de l’ADIF-FNDIR de l’Aisne, a retracé sa vie et lui a rendu hommage :

Cher Monsieur Jean-Jacques BEHAGUE

Présidente Honoraire de l’Association des Déportés, Internés, et Familles de l’Aisne, je suis déléguée pour vous rendre un hommage à vous, Membre de notre Association. Vous aviez tenu à adhérer dans l’Aisne, car vous êtes né à Guise et étiez un Résistant de Guise de l’O.R.A. (Organisation de la Résistance Armée) Le 8 octobre 1943 alors que vous tentiez de rejoindre, en Angleterre, l’armée du Général de Gaulle, vous êtes arrêté à la frontière espagnole et dirigé vers différentes prisons, puis vers le camp de Royallieu le 1er décembre 1943. Le 16 janvier 1944, vous êtes transféré au camp de concentration de Buchenwald par un train où, avec vos compagnons, vous êtes entassés à 100 dans des wagons de marchandises de 16 m2 Dès votre arrivée à Buchenwald, vous n’êtes plus Jean-Jacques BEHAGUE, mais le n°41117, numéro que vous aviez intérêt à dire en allemand, sous peine de sévices, voire de pendaison Tous, très affaiblis par la maigre nourriture, le sommeil quasi impossible, la dureté du travail, vous deviez encore subir des fouilles, des appels interminables dans le froid intense de l’hiver ou sous le soleil de plomb de l’été .Et là, comme ailleurs, les coups de schlagues pleuvaient pour des motifs futiles. Il fallait aussi craindre les chiens qui, non seulement mordaient cruellement, mais pouvaient tuer. Puis vous êtes transféré au camp de Rottleberode et de là, le 4 avril 1945, c’est le départ sur la "Route de la Mort" où ceux, qui sont à bout de souffle, sont froidement exécutés.

Sur cette route vous êtes enfin libérés le 3 mai 1945 par les russes.

Les rapatriements sont difficiles à cause de la guerre en cours. Vous réussissez à rentrer chez vous le 25 mai 1945. Vous avez 21 ans 1/2 et ne pesez plus que 40kg.

Vous avez tenu à offrir, à notre ADIF Aisne, vos témoignages écrits pour les insérer sur le site www.adif-aisne.fr, afin de faire connaître les horribles traitements infligés à des êtres humains dans l’enfer concentrationnaire nazi -traitements qu’on n’infligerait pas à des animaux.

Nous n’oublierons pas, pour que " Plus jamais ça".

Monsieur Jean-Jacques BEHAGUE vous avez hautement mérité d’entrer dans l’ordre des Chevaliers de la Légion d’honneur, de recevoir la Médaille militaire, la Croix de Guerre 1939-1945 avec palme, la Croix du Combattant volontaire de la Résistance et la Médaille de la Déportation pour Faits de Résistance.

Nous, Membres de l’ADIF, vous disons au revoir, et adressons, à vos Enfants, à vos Petits-Enfants et à toute votre Famille, nos condoléances émues.

_______________________

Durant sa vie d’enseignant puis de directeur d’établissement il n’eut de cesse de parler de son parcours. Bien des jeunes, sont venus le voir ou lui ont écrit pour dire à quel point son témoignage les avait marqués et qu’à présent ils se faisaient un devoir de transmettre la mémoire du passé. Tous les ans, inlassablement, le jour des Déportés ou du 8 mai, il faisait un discours au monument aux morts d’Houppeville nourri de l’actualité, afin de délivrer un message de mise en garde face au monde belliqueux. Il s’était investi pour sauvegarder la liberté dont nous profitons tous. Jean-Jacques Béhague était également Officier dans l’Ordre des Palmes académiques.


JJ BEHAGUE

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 115299

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSTémoignages RSSLa Déportation   ?

Creative Commons License