ADIF Aisne

Un crime contre la Mémoire

Communiqué du Président national de l’U.N.A.D.I.F

Communiqué : Un crime contre la mémoire

L’INFO n° 1 107

UNADIF - FNDIR

L’UNADIF-FNDIR exprime sa plus vive indignation à l’encontre de ceux qui ont mis en vente des panoplies de déportés sur internet. Cet acte ignominieux est une insulte envers les milliers d’enfants massacrés, transformés en cobayes humains dans les camps nazis ou gazés dès leur arrivée dans les usines de la mort. Les déportés survivants et leurs familles ont été blessés dans leur chair par un tel mépris de la souffrance humaine.

RueduCommerce a eu beau retirer cette annonce de son site internet, le mal est fait. Un tel degré d’inconscience lié à la recherche du profit à tout prix, une telle méconnaissance de l’histoire sont coupables de la part de ceux qui ont porté une atteinte grave à l’honneur et à la dignité des Déportés et de leurs familles. La mémoire des Déportés n’est pas à vendre !

Ce scandale prouve qu’il est plus que jamais indispensable d’enseigner l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale et celle de la monstruosité du régime nazi. La déportation n’est pas un jeu. Elle fut une des étapes les plus abominables de l’histoire de l’humanité. La réduire à des accessoires de carnaval est un véritable crime contre la mémoire. Les simples excuses émises par les responsables de cet acte inqualifiable ne suffisent pas. Il est nécessaire de sévir afin que de tels faits ne puissent se reproduire.

Jean-Marie MULLER Président national de l’UNADIF


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 117212

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSL’association RSSInformations et comptes-rendus divers   ?

Creative Commons License